Vous êtes ici : Version française > être doctorant > Rédaction & Soutenance de thèse

Rédaction & Soutenance de thèse

La préparation du dossier administratif de soutenance de thèse exige la même rigueur que la préparation de la thèse elle-même. Celle-ci ne peut pas être réalisée dans l'urgence. Les conditions d’autorisation de soutenance sont présentées dans le règlement intérieur de l’Ecole Doctorale.

L’école doctorale accordera l’autorisation de soutenir aux candidats selon les modalités suivantes :

  • 1) Se référer aux dispositions propres à l’établissement d’inscription (cf. encadré) pour débuter la demande de soutenance
  • 2) Le doctorant doit communiquer auprès de l’Ecole Doctorale à l’adresse secretariat-NSCo@univ-lyon1.fr :
    • la proposition de composition du jury de soutenance mise en page signée par la direction de thèse
    • le rapport des formations suivies téléchargeable depuis l’onglet « Formation » du compte SIGED et des demandes de dispenses ou équivalences le cas échéant
      Rappel : prérequis de 80h minimum de formations complémentaires dont la formation à l’intégrité scientifique et à l’éthique de la recherche
    • Le document récapitulatif des publications issues du travail de thèse :
      Une des deux conditions suivantes doit être remplie :
      • Option n° 1 : au moins une publication en 1er auteur acceptée ou en revue (under review) dans une revue internationale et dont le manuscrit est accessible en accès ouvert. La ou les publications doivent traiter du sujet de thèse.
      • Option n° 2 : un article en 1er auteur non encore publié mais disponible en preprint et une publication acceptée sous forme de Registered Report ou de Data Paper. Ces documents doivent traiter du sujet de thèse.

Langue de rédaction et soutenance

La norme pour la rédaction du mémoire de thèse est la langue française. Toutefois, la rédaction en langue anglaise peut être autorisée selon les règles stipulées par l'université.
Dans le cas des thèses en cotutelle ou avec le label européen, se référer aux textes et conventions en vigueur.

Choix de la date et du lieu de soutenance

C’est au directeur de thèse de proposer une date prévisionnelle de soutenance, et ce, au moins 2 mois avant l’échéance.
Rappelons qu’une inscription pour l’année universitaire N-1/N implique que la soutenance doit se dérouler au plus tard le 31 décembre de l’année en cours. Une soutenance à partir du 1er janvier de l’année N+1 impose une réinscription en thèse pour l’année.
Pour une inscription en 4ième année, une procédure de dérogation va être mise en place prochainement, en accord avec les derniers textes réglementaires.
Le lieu de la soutenance est l'établissement d'inscription, sauf disposition particulière validée par le chef d'établissement. Dans le cadre d'une thèse en cotutelle, le lieu est arrêté d'un commun accord dans la convention de cotutelle.

Composition du jury

Une proposition de jury doit être soumise au président ou au directeur de l’établissement d’inscription après avis de la direction de l'école doctroale. Cette proposition émane du directeur de thèse et peut être formulée en même temps que la proposition des rapporteurs.
La composition d’un jury de thèse obéit à des règles précises définies par l'Université.
Votre établissement peut également avoir des exigences spécifiques en matière de composition du jury. Contactez-le pour plus d’information.
Une fois ces vérifications faites, et les rapports reçus, la Direction de l’établissement peut signer l'autorisation de soutenance, qui permet alors l'édition de l’avis de soutenance et la convocation des membres du jury.